Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Un aller pour le passé

Publié par Charley Smith

Dans cette section, il y aura des critiques de films qui sont sortis il y a déjà un peu de temps, cela sera des choix personnelles ou une critique des films des séances "Il était une fois" des Cinémas Gaumont Pathé que je vous propose très fortement d'aller voir.

Séance "Il Etait Une Fois" : La Grande Vadrouille de Gérard Oury avec Louis De Funès et Bourvil.

Séance "Il Etait Une Fois" : La Grande Vadrouille de Gérard Oury avec Louis De Funès et Bourvil.

Le film est sorti le 8 décembre 1966

Vu le 21 juillet 2016

Que c'est plaisant de voir à nouveau ce film... Et vraiment, en 4K, dans une salle de cinéma, toute les conditions sont bien réunis pour avoir la meilleure experience de ce film...

Je suis content que mon cinéma en fasse une rediffusion après l'unique séance du 12 juillet, je ne devais pas la rater !

Et voilà, j'ai redécouvert le film, il est excellent, la qualité est extra, merci beaucoup au personne qui ont travaillé sur la restauration du film.

Je vais pas en parler en détail, tout le monde connait le film, tout le monde l'a déjà vu.

Je suis content aussi de voir que la salle n'était pas seulement remplie de personne agé mais aussi de parents qui ont emmené les plus petit au cinéma pour découvrir ce film, j'ai entendu des rires d'enfant devant certaines scènes et je trouve ça exceptionnelle pour un film français.

Séance "Il Etait Une Fois" : Le Parrain Partie I de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan, Robert Duvall, Diane Keaton.

Séance "Il Etait Une Fois" : Le Parrain Partie I de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan, Robert Duvall, Diane Keaton.

Le film est sorti le 18 octobre 1972.

Vu le 27 mai 2016

 

Une claque, c'est vraiment une claque, il est excellent, il est maitrisé et les acteurs sont bons mais vraiment.

 

Marlon Brando va devenir une nouvelle figure pour moi, déjà je l'ai beaucoup aimé dans "Un Tramway Nommée Désir" mais là, il est juste magistrale, son interpretation est juste completement incroyable.

 

Al Pacino, bon là, il est bébé, mais il est juste excellent.

 

Franchement, je vois pas vraiment ce que je pourrais dire de plus sur le film, c'est un chef d'oeuvre, c'est magistrale.

Je tiens juste à dire que le film est excellent, les lumières sont magnifiques, les acteurs ont été super bien dirigé, les musiques sont excellentes, la réalisation est juste incroyable...

 

Je vais certainement posté des critiques/reviews des deux autres parties du Parrain, j'espère que ça plaira au lecteur du blog...

Séance "Il Etait Une Fois" : The Shining de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson et Shelley Duvall

Séance "Il Etait Une Fois" : The Shining de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson et Shelley Duvall

Le film est sorti le 16 octobre 1980 en France.
Vu le 24 juin 2014

Le film "d'horreur" par excellence selon certain, dans un sens c'est tout à fait vrai, il est flippant, mais tout les codes mis en place par Stanley Kubrick dans Shining ont été repris par les réalisateur de film d'horreur de nos jours, donc tout les jump scare, toute les mecaniques pour faire peur ont déjà été réutilisé.

Le film en lui-même reste excellent, le jeu de Jack Nicholson est exceptionnel, il s'est élévé au rend de Dieu du cinéma, il n'a plus rien à montrer ensuite, il a tout fait, la violence se rend dans ses yeux.

 

Certains plans sont juste majestueux, très bien trouvé, la folie est representé aussi dans la photographie.

Kubrick a réussi ce film, il a réussi à rendre l'univers de Stephen King accessible, il a réussi a faire peur à un grand nombre de jeunes personnes dans les cinémas. Je l'ai découvert pour la première fois le 24 juin et ce fut un réel plaisir.

 

On se sent proche de tout les personnages...

 

La musique maintenant, c'est dingue comment qu'elle est géniale, elle rend le film oppressant dès la première seconde, pourtant la séquence d'ouverture qui est aérienne est censé donné l'impression de s'évader, de procurer au spectateur la sensation de partir, de joie, par la vue de ces grands espaces, or pas du tout, il y a la musique longue, et oppressante. Bravo à Wendy Carlos...